LA SÉCURITÉ ET LA NORME 13241-1

Classé dans : Législation | 0

En matière de motorisation de portail il existe une norme bien définie concernant la sécurité qui est la norme européenne EN 13241-1.

Elle réglemente la pose d’un portail ou d’une porte de garage à système d’ouverture automatique dans une enceinte privée. Nous verrons dans un futur article qu’il existe des règles bien spécifiques en matière de portes et portails automatiques et semi-automatiques sur les lieux de travail. Cette norme, plus exigeante que la précédente norme française NF 25-362, exige des constructeurs de portails, une obligation de résultat de leur part mais aussi une obligation d’entretien régulier chez les particuliers.
Selon cette norme européenne, tous les matériaux utilisés en vue d’une pose d’un système d’automatisme doit porter la marque CE. Seule la marque peut garantir la conformité de ces matériaux à la norme européenne. A la pose, des tests doivent encore être réalisés par les professionnels pour vérifier qu’il n’y a aucun risque de cisaillement, d’écrasement, de coincement ou de pincement dans le système. Le professionnel dans ce cas, mènera les tests au moyen d’outillages spécialisés et certifiés.
Le propriétaire d’une maison disposant d’un portail automatique doit avoir en sa possession des documents attestant le bon fonctionnement de son portail et paraphés par un responsable reconnu des autorités. Ce document devra contenir entre autres : un certificat CE, un certificat d’essais et un carnet d’entretien.
Les différents accessoires de sécurités que doivent avoir un portail sont:
– des cellules photoélectriques qu’on installe face à face sur les poteaux ou piliers pour s’assurer qu’aucun objet ni aucun individu n’entrave l’ouverture ou la fermeture du portail: en principe lorsque qu’un individu ou une voiture se présente devant ces photos-cellules ces dernières doivent provoquer une inversion du mouvement du portail.
– un système d’éclairage tout autour du portail lorsqu’il s’ouvre ou se referme.
– un feu clignotant pour avertir le public de l’ouverture ou de la fermeture du portail: il est OBLIGATOIRE s’il est situé à moins de 1,50 m de la voie publique (le trottoir en faisant partie)
– une batterie de secours pour assurer le fonctionnement du portail en cas de panne électrique.
– un système de déverrouillage extérieur si l’ouverture manuelle ne fonctionne pas comme il faut.

On peut deviner à l’issue de ce court article qu’un contrat de maintenance trouve là toutes ses justifications pour maintenir le système en parfait état de fonctionnement sécuritaire.